Directeur de dispositif (H/F) CDI à 1 ETP pour le Centre Bossuet – CMPP et SESSAD

Description du poste

Le centre Bossuet recherche pour le CMPP et le SESSAD

Un directeur (rice) de dispositif

Convention 66 cadre diplôme de niveau 7 (ex niveau 1) inscrit au RNCP – CAFDES ou équivalent

Missions

MISSIONS

Il oriente, élabore et conduit l’action de l’établissement dans le champ de l’action médico-sociale. Il crée et garantit les conditions d’un accompagnement individualisé des enfants et adolescents, de qualité. Il respecte leur consentement libre et éclairé. Il facilite l’expression et la satisfaction de leurs besoins et attentes et favorise l’accès à leurs droits et à l’exercice effectif de leur citoyenneté.

Il exerce ses missions et assume des responsabilités confiées par délégation de la personne morale, dans le respect du cadre législatif et réglementaire et s’inscrivant dans les missions d’intérêt général et d’utilité sociale.

Il élabore conduit et veille à l’évaluation du projet d’établissement dans le respect du projet de l’organisme gestionnaire auquel il peut contribuer et des orientations des politiques publiques, en s’assurant de l’adhésion de l’ensemble des acteurs. Il initie et développe les partenariats et le travail en réseau.

Il assure le management des ressources humaines et anime les équipes et notamment l’équipe de direction. Il est responsable de la gestion économique, financière et logistique de l’établissement. Il contribue à l’évaluation des politiques sociales mises en place sur le territoire en apportant son expertise technique, fondée sur la connaissance du terrain et guidée par une exigence éthique et déontologique de l’intervention sociale.

 

RESPONSABILITES PRINCIPALES

  • La mise en œuvre permanente des actions sociales, éducatives, thérapeutiques, pédagogiques et techniques.
  • Répondre de la qualité de l’accueil et de l’accompagnement des enfants et adolescents confiés à l’établissement notamment par la conduite de la démarche d’évaluation interne.
  • Elaborer le projet de l’établissement, conformément au cadre réglementaire, qu’il propose pour approbation au Conseil d’administration par la voie du directeur général. Il est garant de son application, de son adaptation, de son évolution comme de son évaluation.
  • Répondre de la sécurité des jeunes accueillis dans l’établissement, des salariés et de toutes les activités qui s’y déroulent.
  • Répondre de la sécurité des biens se trouvant dans l’établissement
  • La gestion budgétaire et administrative de l’établissement et du management des ressources humaines.
  • Représenter l’établissement et l’association en externe.

 

ACTIVITES PRINCIPALES

Assurer une fonction d’animation et de direction technique

  • Assurer la bonne marche de l’établissement par référence à la réglementation en vigueur et aux choix de l’organisation interne de l’association
  • Coordonner l’activité des divers services de l’établissement et garantir la continuité du service.
  • Etre force de proposition quant au développement des orientations associatives. Pour assurer les liaisons nécessaires au jeu normal des responsabilités qu’il détient, le directeur est invité aux conseils d’administration et peut participer aux réunions de bureau.
  • Garantir l’organisation des modes de participation et d’expression des jeunes accueillis
  • Rendre compte du fonctionnement de l’établissement au directeur général. Il l’informe sans délai de tout incident pouvant mettre en cause la responsabilité de la personne morale et le déroulement normal des activités de l’établissement.
  • Rédiger le rapport annuel de fonctionnement de l’établissement
  • Assurer le suivi des indicateurs des plans d’actions.

 

A l’égard des enfants et adolescents, et de leurs représentants

  • Prononcer l’admission et la sortie des personnes accueillis dans l’établissement dans le respect des dispositions réglementaires.
  • Organiser les relations et favoriser les échanges avec les familles et/ou les publics concernés.
  • Garantir le projet personnalisé de chaque usager, de son application, de sa qualité et de son amélioration
  • Répondre de la bientraitance des enfants et adolescents accompagnés. Il alerte sur les situations de maltraitance et il effectue le cas échéant les signalements.
  • Respecter et faire respecter la confidentialité nécessaire à la protection du secret des données sur les jeunes et leur famille. Tout document les concernant ne peut être diffusé qu’avec l’accord du représentant légal.

 

Assurer une fonction de management et de gestion des ressources humaines : le directeur est le supérieur hiérarchique de l’ensemble du personnel de l’établissement.

  • Répondre de l’organisation et de la coordination des actions des professionnels dans le respect de leurs disciplines respectives. A cette fin, il s’assure en collaboration avec le médecin directeur du CMPP et le médecin responsable du SESSAD la programmation et l’animation des réunions de travail ou de synthèse, des concertations ainsi que les liaisons internes et externes et veille à l’application de toutes les décisions.
  • Recevoir les délégués du personnel et apporter les réponses nécessaires dans le respect de la réglementation en vigueur et des dispositions associatives.
  • Procéder au recrutement des personnels en collaboration avec le médecin directeur du CMPP et le médecin responsable du SESSAD. Le directeur de dispositif signe la lettre d’engagement
  • Proposer au directeur général la nomination des cadres hiérarchiques.
  • Examiner toutes les mesures disciplinaires qu’il juge nécessaires de prendre en accord avec le directeur général.
  • Veiller à la bonne intégration des nouveaux salariés.
  • Soutenir une communication interne de nature à favoriser le bon fonctionnement de l’établissement en collaboration avec le médecin directeur du CMPP et le médecin responsable du SESSAD
  • Proposer des actions de formation en soutien aux compétences des professionnels et conformes aux orientations définies en collaboration avec le médecin directeur du CMPP et le médecin responsable du SESSAD
  • Garantir la bonne application des accords internes et du règlement intérieur.
  • Diffuser et veiller à l’application des règles d’hygiène et de sécurité.

 

Assurer une fonction d’administration et de gestion

  • S’impliquer dans l’élaboration, la mise en œuvre et l’évaluation du Contrat Pluriannuel d’Objectifs et de Moyens (CPOM) géré par l’association.
  • Assurer en concertation avec le directeur général la préparation du budget d’exploitation de l’établissement. Celui-ci est présenté aux autorités de contrôle et de tarification par le directeur général et argumenté conjointement par le directeur général et le directeur d’établissement en collaboration avec le médecin directeur du CMPP et le médecin responsable du SESSAD.
  • Le directeur est responsable de l’exécution du budget et ordonnateur des dépenses dans le cadre du budget alloué.
  • Proposer les plans d’investissement à la Direction générale
  • Veiller au respect des règles et des principes de la comptabilité spécifique aux établissements sociaux et médico-sociaux tout en s’assurant de la bonne application des procédures internes à l’association.
  • Rendre compte de sa gestion au directeur général.
  • Veiller à ce que les contrats d’assurance garantissent la responsabilité civile de l’organisme gestionnaire

Profil

Compétences métiers compétences transversales

  • Promouvoir, organiser, valoriser, adapter l’offre de service de l’établissement
  • Analyser l’évolution des orientations des politiques sociales et anticiper les impacts sur les organisations
  • Contribuer à la définition des orientations sociales déclinées sur le territoire en développant une expertise technique
  • Positionner l’établissement en cohérence avec l’évolution des politiques sociales au plan local et l’expression des besoins et des attentes et des jeunes accueillis
  • Anticiper les transformations institutionnelles et accompagner les changements organisationnels en collaboration avec le médecin directeur du CMPP et le médecin responsable du SESSAD
  • Concevoir et structurer une communication institutionnelle adaptée aux enjeux de l’établissement
  • Inscrire l’établissement dans des coopérations institutionnelles pour répondre aux besoins des jeunes accueillis
  • Favoriser un dialogue social constructif
  • Concevoir des partenariats et des coopérations à l’échelle du territoire
  • Piloter une démarche évaluative
  • Structurer une méthodologie de conduite de projet
  • Manager une équipe de direction
  • Maitrise des cadres légaux et règlementaires
  • Connaissance de la clinique des troubles du comportement

Esprit et travail d’équipe :

  • Soutenir et s’engager dans une dynamique de travail d’équipe de direction tant en interne de la structure qu’au sein de l’association
  • Est ouvert aux collaborations avec les directeurs d’établissements et de services sociaux et médicosociaux sur son territoire dans un esprit de coopération

Projet de service ou d’établissement :

  • Inscrire le projet d’établissement en référence au projet de l’organisme gestionnaire

Comportement vis à vis des publics accueillis :

  • Capacité à interagir et à s’adapter à des enfants et adolescents en souffrance

Communication :

  • Situer les enjeux de la communication en interne et en externe

Maintien et adaptation des compétences :

  • Mobiliser les ressources nécessaires au maintien et à l’adaptation des compétences attestées par le diplôme de directeur d’établissement social et médico-social et à l’évolution du métier de directeur
  • Adopter un management situationnel

 

CHAMP DE RESPONSABILITES

  • Elaborer et conduire le projet d’établissement
  • Gestion budgétaire, financière, comptable et logistique de l’établissement
  • Management d’établissement et gestion des ressources humaines
  • Prévention des risques
  • Expertise de l’intervention sociale et médico-sociale sur un territoire

 

POSITIONNEMENT

Responsable hiérarchique direct :

  • Définir des orientations et du travail dans le cadre du projet d’établissement ou de service, responsabilités de cadrage, assurer les recadrages éventuels, conduire des entretiens professionnels, a autorité de décision.

Responsable fonctionnel :

  • Préciser les orientations et modalités techniques, animer et coordonner les actions dans le cadre de son expertise métier et de son champ de responsabilités.

La fiche de fonction et des compétences définit le cadre des activités, selon les besoins de l’organisation en place. Par nature, les ESMS doivent constamment s’adapter aux exigences du contexte socio-économique. Le poste n’est pas figé, il est évolutif selon les besoins de l’organisation et les attentes de l’environnement

Salaire et condition de travail

  • C.D.I. à temps plein
  • Rémunération selon C.C.N.T 1966

Contact

Bérengère DUTILLEUL

Directrice de secteur

Dispositif régional, développement, formation et PESP

b.dutilleul@lespep69.org

TOP